Suivez-nous: Facebook Twitter Suivez les nouvelles
 
Cet article fait partie de notre guide pratique à la drague.

La drague au lycée, à l'école, au travail

La drague au lycée, à l'école, au travail, ou même dans un petit village, est l'une des situations de séduction les plus naturelles, car elles vous permettent de fréquenter régulièrement des femmes, mais en revanche, elles ne démarquent pas au séducteur.

Séduire à l'école ou au travail

Comment draguer à l'école

Comme on l'a également signalé dans le texte d'introduction à cet article, tous ces endroits, ce sont des étiquettes qui désignent un contexte commun. En fait, peu importe si vous êtes lycéen, universitaire, paysan, voisin ou collègue de travail. C'est le même contexte de séduction: celui du lieu semi-public restreint. Il existe des lieux semi-publics ouverts, comme le gymnase, où tout le monde se voit mais ne se connaît pas nécessairement. Alors que dans un endroit semi-public restreint, tout le monde se connaît, au moins superficiellement. Tout lieu où vous aurez des «camarades» est un lieu semi-public fermé (ou restreint). Dans cet article nous traiterons ce genre de lieu.

Draguer à l'école, au travail, draguer des camarades

On a choisi le nom « école », car il est le plus familier, car la drague au lycée est un sujet bien classique. Mais peu importe où vous êtes exactement. Toutes les fois qu'il est question de draguer des camarades ou des collègues que vous connaissez ou qui vous connaissent, du moins superficiellement, on parle du même contexte, du lieu semi-public fermé, qui implique des techniques de séduction spécifiques qui ne sont pas les même que celles de la rue, de la disco ou du gym, par exemple.

Draguer des camarades c'est naturel, mais difficile

Séduction à l'école

En fait, quand on pense à une situation de drague naturelle, la première à laquelle on pense est celle-ci. Bien souvent on choisit des cours ou des situations de travail dans le seul but de connaître et draguer quelqu'un. Il s'agit donc d'un contextes des plus naturels pour la séduction. Mais ne croyez pas qu'il soit facile. Malgré sa naturalité, il est miné de difficultés.

Tout d'abord, ce n'est pas une bonne idée de choisir un milieu semi-public fermé dans le seul but de draguer, à moins que vous n'ayez rien à faire dans la vie. La drague, dans ce genre de lieux est une option, une éventualité, pas un but.

Vous trouverez dans ce contexte des difficultés semblables à celles qu'on a observé dan l'article de la drague au gym: on vous connaît, on vous voit souvent, oubliez donc d'exploiter le fantasme de l'aventure avec l'inconnu et choisissez soigneusement, car vous ne pouvez non plus vous procurer une réputation de Don Juan, quelque chose qui vous nuirait encore plus qu'au gym.

Comme nous avons vu dans le cas du gym, les femmes n'ont pas des aventures avec des hommes de leur entourage, car cela enverrait en fumée leur réputation, étant considérées comme des «femmes faciles» par leurs camarades ou collègues. Pour cette raison, les femmes sont plus portées à avoir des aventures dans des entrois où personne ne les connaît, ou encore avec des hommes que personne de leur entourage connaît.

Le type de séduction à l'école

De plus, il faut comprendre qu'au lycée, au travail ou dans tout autre endroit semi-public fermé, on a souvent affaire à une séduction de longue portée.

Séduction à courte portée vs séduction à longue portée

Notre programme traite deux types de séduction: à courte et à longue portée. Ces deux types de drague ne se distinguent pas dans leur but, mais dans leur durée. Par exemple, on pourrait être porté à croire qu'une séduction de courte portée soit pour les aventures et une séduction de longue portée pour les relations sérieuses, juste parce qu'une aventure est courte et une relation est longue. Ce n'est pas ça du tout. Ou peut utiliser une séduction à courte portée pour une relation sérieuse et une séduction à longue portée pour une aventure. Ici, «courte» et «longue» font référence à la durée de la séduction, pas à la relation qui pourrait s'en suivre.

On peut séduire en un jour, ou en trois mois, cela dépend des circonstances, de la femme en question et du temps à disposition que nous avons pour draguer. Quand une séduction dure des mois, c'est parce que nous avons tout le temps de prendre notre temps et pondérer toutes nos actions-réactions. Quand elle ne dure qu'un jour, c'est parce que nous avons peu de temps ou peu d'opportunités de revoir cette femme, on doit alors frapper vite, direct et fort.

Naturellement, la séduction peut être de n'importe quelle durée, il n'existe pas de borne exacte entre «courte» et «longue». Nous avons parlé d'un jour contre trois mois, comme nous aurions parfaitement pu parler d'une semaine contre un mois, ou de trois jours contre deux mois. Peu importe. L'important est avoir claire la différence entre séduction à courte portée et séduction à longue portée.

Finalment la séduction à courte portée est rapide et directe. Alors que la séduction à longue portée est plus romantique et indirecte. L'une est précipitée, l'autre est progressive, peu à peu, pas à pas. Aucune des deux n'est supérieure à l'autre. Le but peut être le même, mais la façon d'y arriver diffère et le choix entre les deux dépend non seulement du contexte et du temps à disposition, mais aussi de la personnalité et de l'état d'esprit circonstanciel du séducteur.

En revenant au type de drague au lycée...

Dans un contexte comme l'école, le travail ou tout autre lieu de camaraderie, vous voyez un groupe de personnes tous les jours ou plusieurs fois par semaine pendant une période de temps relativement longue. Ce n'est pas comme au gym où quelqu'un peut arrêter d'aller tout à coup. L'engagement est relativement long terme. Vous avez donc plein de temps et généralement le genre de séduction qu'on adopte est la séduction à longue portée. Elle nous permet de bien tâter le terrain, de gagner plus facilement la confiance de la femme qu'on veut séduire et surtout de procéder pas à pas, de façon à avoir la chance de s'exposer seulement quand on a des certitudes.

Ce n'est pas une question de lâcheté. Comme nous l'avons observé aussi dans d'autres articles, dans un lieu semblable on a peu de balles dans notre arme. Il faut donc les utiliser sagement. Il est inutile de s'exposer et de montrer son intérêt trop prématurément avec une femme qui pourrait ne pas nous payer pas de retour. Ce serait une balle perdue que nous aurions pu utiliser de façon plus profitable avec une autre femme. Dans un lieu semi-public fermé, nous ne pouvons pas séduire une femme, puis son amie, puis une amie de son amie et nous ne pouvons pas non plus tenter de draguer trois femmes à la fois, car nous perdrions notre crédit.

Rappellez-vous que les femmes n'aiment pas les séducteurs et les Casanovas, car dans la vie réelle, ils sont des hommes peu fidèles et peu sérieux. Cependant, elles aiment fantasmer avec eux. Laissez donc qu'elles rêvent et pas qu'elles sachent.

Dans un contexte où tout le monde se connaît, il faut forcément ne draguer qu'une femme à la fois et attendre un certain temps entre une tentative de drague et une autre, on ne peut pas se mettre à jouer sur le nombre. Il faut donc choisir sagement. C'est pourquoi la séduction de longue portée est de loin préférable. Elle vous permettra de réduire les risques d'insuccès, car, étant elle de nature progressive, vous ferez chaque pas seulement quand vous aurez la certitude de votre décision. Vous avez le temps à votre faveur et vous pouvedz vous permettre de jouer lent!

Il est bien rare de séduire au lycée, au travail ou dans un petit village avec la séduction à courte portée. Elle se prête bien seulement dans certains contextes déterminés, par exemple dans une fête. Ou encore dans un voyage en commun ou dans toute autre circonstance naturelle qui pourrait donner lieu à une amourette. Mais généralement, on n'utilise pas la séduction à courte portée dans un milieu semi-public fermé.

Faut-il que les autres le sachent?

Un autre doute qui pourrait avoir lieu dans un contexte de séduction semblable est s'il est bon que les autres sachent de votre relation. En fin de compte, vous venez de draguer une fille de votre milieu, faut-il que les autres en soient au courant?

Tout d'abord cela dépend du contexte et du genre de rapport que vous avez avec ces camarades. En général il vaut mieux éviter de donner des informations personnelles trop tôt et sans raison. Il n'y a rien de mal que les autres sachent de votre relation, mais ils n'ont pas besoin de le savoir sans nécessité ou avant que la relation ne soit solide.

Qui plus est, si les autres connaissent votre relation, cela ne vous convient pas personnellement, car si celle-ci ne se consolide pas, vous manquez, encore une fois, une balle. Donc, moins le monde le sait, mieux c'est.

Conclusions sur la drague au lycée

Vaut mieux draguer au lycée ou ailleurs? Généralement, il ne faut pas pisser où l'on mange. Donc, il est toujours mieux que vous séparez les choses, si vous allez draguer, il vaut mieux que vous draguez dans des milieux qui n'ont rien à voir avec votre vie de tous les jours, travail ou études. De cette façon vous conservez la liberté de faire ce que vous voulez et le résultat de vos relations ne concernera que vous.

Mais cela n'est pas toujours possible. Parfois il y a des femmes qu'on aime vraiment et qui font partie de notre milieu. C'est donc important de connaître toutes les règles de la séduction qui s'appliquent à ce contexte, car vous pourriez en avoir besoin tôt ou tard.