Suivez-nous: Suivez les nouvelles 
La peur de draguer une inconnue est bien connue et tout le monde l'éprouve. Le but de cet article est celui de vous aider à vaincre cette difficulté par l'habitude de communiquer constamment avec les femmes.

Comment vaincre la timidité ou la peur de draguer?

Vainquez le trac à l'heure d'aborder une inconnue pour la première fois

En fait, la peur des femmes, ou encore, la peur de la drague est étrange et cela à cause de trois préjugés qui sont parfois des réalités:

  1. Les hommes sont généralement censés de vaincre la peur et de ne pas craindre les approches.
  2. Les hommes aiment paraître rudes, ils ne sont pas disposés généralement à admettre qu'ils ont besoin d'aide.
  3. Par conséquent, quand on parle de peur de la drague, on se trouve devant la situation d'un homme qui craint quelque chose qui ne devrait pas craindre logiquement: une femme.

Analysons un peu mieux la question: quand on parle de la crainte des femmes, ce n'est pas vraiment des femmes qu'on a peur. Ce qui bloque l'homme n'est pas juste la crainte de ne pas être à la hauteur, c'est également et surtout l'anxiété du résultat.

Le résultat est que la plupart des hommes se sentent généralement nerveux à l'heure d'aborder une femme, surtout quand il s'agit d'une inconnue, ceci arrive à tout le monde, même à ceux à qui on attribue le titre d'avoir du cran, voire à ceux qui ont du succès avec les femmes! En fait, ce n'est pas seulement un problème d'assurance. L'opposé de la peur de s'exposer n'est pas exactement l'assurance, mais l'absence de cette peur. Avant de proposer des solutions concrètes à ce problème, allons décrire un peu plus dans le détail ce qui se passe dans l'esprit d'un homme à l'heure de voir une très belle femme dans la rue et de ne pas être capable de l'aborder. L'homme, à l'heure d'aborder une femme, et surtout une inconnue perçoit des choses comme:

  • Elle a le pouvoir d'avoir ce que je désire ardemment. Moi je n'ai le pouvoir de rien.
  • Je n'ai rien à lui offrir, je ne suis qu'un brute ou...
  • Elle a ce que je veux, je n'ai rien de ce qu'elle veut.
  • Elle est attrayante, je suis moyen.
  • Je la veux et elle ne sait même pas que j'existe.
  • Je ne mérite pas une femme comme ça.

Allons remettre en question chacune de ces croyances.

Elle a le pouvoir d'avoir ce que je veux. J'ai pas de pouvoir du tout.

Une femme n'a pas nécessairement le pouvoir juste parce que vous la désirez. En réalité, vous n'en avez pas besoin! Il serait certes merveilleux si vous arrivez à la séduire et à l'avoir, mais vous pouvez parfaitement continuer à vivre sans elle. Et il en va de même avec toutes les autres. Donc, en définitive, tout le pouvoir qu'une femme peut avoir sur vous est celui que vous lui donnez!

Elle a ce que je veux, je n'ai rien à lui offrir

Vous aurez ce qu'elle veut si vous arrivez à la séduire. Rappellez-vous que tout rapport de couple est un échange réciproque d'amour, de sentiments et de plaisir. Quand une fille se livre à vous, elle ne le fait certes pas seulement pour vous donner du plaisir. Elle le fait parce qu'elle aussi a besoin de vous. Par conséquent, il ne faut jamais faire une approche en base à cette pensée. Vous devez toujours approcher avec une pensée de résultat positif à l'esprit.

Elle est attrayante, je suis moyen

Si vous arrivez à la séduire, elle sera très disponible. Si vous n'arrivez pas à lui plaire elle sera très difficile et elle vous mettra très vite de côté. Certes, il y a des femmes auxquelles vous plaisez et qui sont très difficiles. Mais nous ne sommes pas en train de parler de ce genre de difficulté. Nous sommes en train de parler de la disposition d'une femme.

Si vous plaisez à une femme, la partie est gagnée, peu importe les difficultés. Nous avons bien vu dans notre article sur la nature féminine deux points fondamentaux:

  1. La beauté est relative, pas absolue. Une femme n'a pas la même beauté pour tous les hommes et il peut même vous arriver de sentir une grande attraction pour une femme que d'autres considèrent laide. Nous avons insisté sur ce point dans l'article sur la drague des «femmes laides».
  2. La disponibilité d'une femme, ainsi que sa disposition à votre égard (bonne ou mauvaise), ce sont des choses qui ne dépendent pas de son aspect physique. Autrement dit, une femme choisit en fonction de ses goûts, de ce qu'elle aime dans un moment déterminé ou de ce qu'on a été capable de lui transmettre avec notre jeu de séduction. Une femme ne choisit pas en base a son ranking de beauté! Cela n'existe pas, ne s'est jamais vu.

Donc, qu'une femme soit belle ou laide, qu'elle vous plaise beaucoup ou non, cela ne doit pas vous inquiéter. Et vous ne vous soucierez non plus du nombre de rivaux que vous pouvez avoir. Peu importe sa beauté, peu importe à combien de gens elle plaît. Si vous lui plaisez, elle sera à vous.

Je la veux et elle ne sait même pas qui je suis

Evidemment, il faudra la connaître. Elle ne s'intéressera probablement pas à vous à simple vue. Les femmes ont besoin de temps, elles ont souvent besoin de vous connaître pour sentir une attraction pour vous. Nous le répétons partout, pas besoin de le citer. Donc vous devez forcément la connaître pour la draguer, pas de choix. Il y a une seule exception à cette règle: c'est quand vous connaissez une femme dans une boîte ou dans un lieu nocturne. Lisez cet article pour avoir plus de détails sur les enjeux de la drague d'une fille dans une boîte ou un local de nuit. Dans ce genre de lieu le contexte est très spécial et il est plus propice à une drague plus directe avec un minimum de communication, mais aboutissant presque toujours à des aventures qui n'auront que difficilement de suite.

Je ne mérite pas une femme comme ça

Voilà une erreur très typique et qui fait l'objet de notre article sur la séduction des femmes laides, un article qui en réalité ne parle pas du tout de la laideur féminine, mais plutôt du danger de commettre cette erreur. Et l'erreur consiste précisément en ne pas vouloir séduire les femmes qui nous plaisent réellement. Cette bêtise est aussi néfaste qu'absurde.

Il n'y a pas de femme hors de vos mérites ou de votre portée. Il y a juste des femmes que vous pouvez séduire et des femmes que vous ne pouvez pas séduire. Bien sûr, vous ne pouvez pas prétendre qu'une vedette, une femme très riche et complètement en dehors de votre milieu soit à votre portée, car évidemment il faut être près de ces milieux pour avoir des chances raisonnables de draguer ces femmes vip. Mais à niveau de séduction et de femmes que vous pouvez approcher, n'importe quelle femme peut être à votre hauteur. Le problème est juste d'arriver à lui plaire ou pas. Par conséquent, il n'existe pas de femme que vous ne méritez pas. Il y aura juste des femmes que vous conquerrez et des femmes que vous raterez, c'est tout.

Comment vaincre la peur de draguer, d'approcher une inconnue ou aborder une fille qui vous plaît beaucoup?

Maintenant, on a bien exploré le problème, il est temps de parler de la solution. La première chose à établir est que quand vous êtes devant la perspective d'aborder une femme et vous vous sentez nerveux, vous avez deux obstacles à franchir: non seulement votre faute d'assurance, mais aussi l'anxiété du résultat.

Vous vous êtes jamais demandé pourquoi la plupart des femmes que vous parvenez à intéresser, ce sont des femmes qui ne vous intéressent pas? Alors que quand vous voulez une femme qui vous plaît, vous commencez à agir de façon différente et vous échouez presque toujours?

La raison de tout cela est que, quand nous avons affaire à une femme qui ne nous plaît pas, nous agissons plus naturel, nous ne manquons pas d'assurance et nous sommes davantage nous-mêmes. C'est pourquoi les femmes qui ne nous plaisent pas vraiment semblent toujours plus faciles et plus «à notre hauteur». Vous arrivez toujours à les séduire plus facilement, car avec ces filles vous vous comportez comme vous devriez vous comporter toujours. Alors qu'avec les filles qui vous plaisent vraiment vous n'êtes plus naturel et vous ne vous comportez plus comme vous devriez.

De quoi cela dépend? C'est l'anxiété du résultat. Cette anxiété fait de sorte que votre façon d'être change quand vous avez un intérêt envers quelqu'un et elle commence à paraître différente par rapport à votre véritable naturel, à votre véritable personnalité. Les femmes perçoivent votre affectation et vous perdez tout votre charme, car une attitude affectée dérange pour du bon, à part de vous faire paraître hésitant.

Il faut donc arrêter de vous comporter en fonction de l'anxiété du résultat et il faut également que vous commencez à traiter les filles qui vous plaisent comme toutes les autres femmes. Et las seule façon d'y parvenir est en vous habituer. Tout le monde se sent nerveux à l'heure de draguer une fille inconnue ou nouvelle. Ce n'est donc pas un problème d'assurance. C'est un problème d'attitude. Il faut donc:

  1. Arrêter de considérer les femmes en fonction de leur aspect physique. Vous devez apprendre à vous comporter avec les femmes qui vous plaisent de la même façon dont vous vous comportez avec celles qui ne vous plaisent pas.
  2. Il faut se débarrasser de l'anxiété du résultat et la meilleure façon d'y parvenir est de ne plus faire les choses en fonction d'un résultat, de ne plus penser au résultat du tout.

Un bon exercice pour parvenir à ces buts est donc de vous habituer à communiquer avec les femmes sans vous laisser conduire par un intérêt. Parlez avec toutes les femmes avec lesquelles vous pouvez parler, au principe vous parlerez surtout avec celles qui ne vous intéressent pas beaucoup, mais vous serez charmant avec tout le monde, vous agirez avec toutes de la même façon dont vous voudriez agir avec une fille qui vous plaît vraiment.

Une fois que vous aurez pris l'habitude de parler de la même façon et d'être de la même manière avec tout le monde, une fois que vous auriez intériorisé cela et que vous avez pris conscience de ce fait, vous commencerez à aborder aussi les filles qui vous plaisent, les filles que vous voudriez séduire, cependant, vous le ferez sans l'intention de les séduire. De cette manière non seulement vous ferez preuve d'être le même avec tout le monde mais vous pratiquerez aussi l'art d'aborder les filles sans vous laisser influencer par l'anxiété du résultat, car, puisque vous n'avez pas l'intention de draguer, il n'y aura aucun résultat! Vous êtes juste en train de parler avec des filles qui vous plaisent de la même façon dont vous parleriez avec tout le monde!

Une fois que vous serez capable de parler avec aisance et nonchalance avec des femmes qui vous plaisent beaucoup sans vous sentir nerveux ou anxieux, alors vous appliquerez vos habiletés, cette fois dans le but de draguer. Vous draguerez donc des filles qui vous plaisent en les abordant comme vous parleriez à n'importe qui, sans éprouver l'anxiété du résultat et en agissant avec l'assurance qui ne vous fera pas échouer et qui ne vous a pas fait échouer quand vous n'aviez pas un but.

Faites cet exercice pendant un certain temps, le temps qu'il vous faut afin de pouvoir sentir un progrès. Si vous voulez, vous pouvez écrire un journal sur vos expériences et sur l'état de vos progrès. Une fois que vous considérez que cet exercice est complet, continuez à le faire... mais cette fois il ne sera plus un exercice, ce sera votre façon habituelle d'aborder. Cela ne garantit pas que vous vaincrerez pour toujours le trac de la première approche, mais vous aidera sûrement à vous sentir plus tranquille à l'heure de faire ces rapprochements et donc, cela vous permettra définitivement d'être un meilleur dragueur.

Notre programme contient également d'autres techniques et d'autres astuces pour vaincre la timidité de la première approche.

Drague et figures de style